Météonature


 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 La protection des côtes Françaises contre les Tsunamis

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Marc6893
Modérateur
Modérateur


Nombre de messages : 8474
Age : 57
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 12/04/2006

MessageSujet: La protection des côtes Françaises contre les Tsunamis   Mer 5 Déc - 23:21

Par Par Guy CLAVEL AFP - Mercredi 5 décembre, 16h56PARIS, 5 déc 2007 (AFP) - Les côtes françaises ne sont pas à l'abri d'un tsunami et les moyens pour éviter une catastrophe ne sont pas mis en place, selon un rapport parlementaire publié mercredi, qui appelle à des prises de décision politiques rapides pour protéger la population.

La France s'est réfugiée dans l'attentisme. N'attendons pas une catastrophe pour réagir et bouger", s'est exclamé devant la presse le sénateur Roland Courteau, rapporteur pour l'Office parlementaire d'évaluation des choix scientifiques et technologiques de ce document, "Tsunami, un risque réel mais une impréparation manifeste".

A l'exception notoire de la Polynésie, les quelque 11.000 km de côtes françaises - Hexagone et Outre-mer - ne sont pas prêtes pour défendre les populations contre un risque de tsunamis, ces grosses vagues d'origine sismique ou volcanique, a-t-il dit.

Le tsunami meurtrier du 26 décembre 2004 en Asie a fait prendre conscience que tous les bassins sont vulnérables. Or trois ans après, "si le bilan est globalement positif dans l'océan Indien, la mise en place d'un dispositif d'alerte aux tsunamis dans les Caraïbes et dans la zone Méditerranée/Atlantique nord-est a pris beaucoup de retard en raison de l'attentisme des Etats impliqués", affirme le rapport parlementaire.

Pour la France, seule la Polynésie française "dispose d'un système performant", alors qu'il suffirait d'un budget de "6 millions d'euros en équipement et 3 millions en fonctionnement" pour protéger toutes nos côtes, a estimé M. Courteau en dénonçant un "manque de volonté politique et de crédits".

Ainsi, en Méditerranée, où un séisme d'une amplitude de 5,8 près des côtes d'Afrique du Nord pourrait provoquer une vague de 4 m de haut à Saint-Tropez ou à Cannes, il n'y a "aucun marégraphe en temps réel, pas de capteurs de pression (tsunamimètre) au fond de la mer, pas de récepteur pour l'alerte", a déploré le sénateur de l'Aude.

Dans les Caraïbes - Martinique et Guadeloupe -, où les risques de tsunami sont doubles (sismiques et volcaniques), avec des vagues potentielles de 4 à 6 mètres, "le dispositif d'alerte est dans une impasse", a dit le sénateur.

Outre la carence en instruments de mesure "adaptés à la mise en place d'un système d'alerte aux tsunamis efficace" le rapporteur signale le manque de respect des normes sismiques pour les bâtiments : en Martinique, "en cas de séisme d'une magnitude comparable à celui de 1839 (qui avait rasé Fort-de-France, NDLR), la préfecture, la plupart des casernes de pompiers ainsi que les hôpitaux seraient les premiers bâtiments à être détruits", indique le rapport.

Dans l'océan Indien, "ni le marégraphe en temps réel prévu à Mayotte, ni celui de Madagascar n'ont été installés", poursuit-il.

Le rapport fait une trentaine de recommandations, dont la mise en place de capteurs, la création de centres nationaux pour les différentes zones (Atlantique, Méditerranée, Antilles...) ou la formation d'un comité de pilotage pour leur mise en oeuvre.

Dans un premier temps, souligne-t-il, il faudrait établir des plans de secours, des cartes d'inondation et d'évacuation pour les principaux ports, installer des sirènes ou encore mener des campagnes de sensibilisation de la population.

Le rapporteur tente de terminer son rapport sur une note optimiste, rappelant que Paris a fait part récemment, lors d'une réunion internationale à Lisbonne, de l'intérêt de la France pour "héberger un centre régional d'alerte aux tsunamis qui gérerait l'alerte pour les pays de la Méditerranée occidentale et de l'Atlantique Nord-Est".

_________________
Marc Lambert
Continuons ensemble. C'est comme cela la météo deviendra " Démocratique"


Jean-Louis: http://meteogottes.positifforum.com/index.htm
Chez Delphine: http://chezdelphine.positiforum.info/index.php
Chez Christ: http://infometeo59-62.xooit.com/index.php
Audran: http://www.meteonature.com/
http://meteo-des-vents.fr-bb.com/index.htm
http://meteodumonde.forumactif.com/login.forum?connexion ( en fonction)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.marseille.aeroport.fr/fra/index.jsp
Matthieu8905
Modérateur
Modérateur


Nombre de messages : 3779
Age : 22
Localisation : Yonne (89) & Haute-Savoie (74)
Date d'inscription : 17/03/2007

MessageSujet: Re: La protection des côtes Françaises contre les Tsunamis   Jeu 6 Déc - 20:56

Merci Marc.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://meteo-des-vents.fr-bb.com
 
La protection des côtes Françaises contre les Tsunamis
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ardennes françaises, le CDTE se bouge !
» Les banques Françaises nationalisées ?
» Les montres Françaises ...d'aujourd'hui
» Vol de 3 jeunes femelles Bouledogues Françaises dept13
» oiseaux des Alpes françaises fournis par D. P

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Météonature :: Discussions météo :: Climatologies-
Sauter vers: